Tables rondes

Parmi les plus grands spécialistes français de la relation entre les humains et les animaux, chercheurs émérites au muséum d’Histoire naturelle ou au CNRS, philosophe, éthologue, éleveurs, ou vétérinaire, mais aussi artistes et écrivains viennent croiser leurs savoirs et leurs créations lors de 3 tables rondes sur la domestication et les liens mystérieux que nous entretenons les animaux.

SAMEDI 25 :

  • 14h : « Aux origines de la domestication » : Joséphine Lesur, archéozoologue au Muséum d’Histoire Naturelle, Jessica Serra, éthologue, modéré par Rémi Dupouy, éleveur et auteur-réalisateur.
  • 15h30 : « Elevage de la vie à la mort » Avec Georges Chapouthier, neurobiologiste et philosophe, Julie Renoux, vétérinaire, Florence Robert, bergère et auteure de Bergère des collines, modéré par Rémi Dupouy.
  • 17h30  : « Entre sauvage et domestique : d’autres possibles? » : Avec Florence Brunois, anthropologue, et modéré par Rémi Dupouy, auteur, réalisateur et éleveur.

DIMANCHE 26 :

  • 11h30 : Une « autre relation », soin et médiation : La Cense fonds de dotation mène des actions de médiation sociale et d’équithérapie en partenariat avec des associations de terrain tel qu’Habitat et Humanisme, en charge du centre de réfugiés de Bonnelles, ou l’association AAPISE de Dourdan. Table ronde avec Maëva Chaplain du mouvement Habitat et Humanisme, Slimane Merzoug de l’association l’AAPISE de Dourdan, Manuel Godin, directeur technique du Haras de la Cense et Carole Yvon-Galloux de la Fédération Française d’Equitation et Sylvain Gillier, médecin équithérapeuthe.
  • 14h00 « Art, humains et autres animaux » : Quel rapport entre art, humains et autres animaux ?  L’art peut-il faire évoluer notre regard sur les animaux autour de nous, et le reste du vivant ? Avec Manolo du théâtre du Centaure et Jean-Louis Gouraud, écrivain.
  • 15h00 : « Pourquoi un résidence photographique à la Cense ? Comment la photographie peut-elle ouvrir notre regard aux relations avec les mondes animaux? »
    La Cense fonds de dotation lance sa première résidence photographique sur les relations entre humains et animaux au Haras de la Cense. Pour cette première édition, le thème sera « Chevaux et humains ». Le lauréat sera choisi après étude des dossiers à envoyer avant le 1 er septembre 2022. Le fruit de la résidence sera exposé en 2023 en compagnie du travail de deux autres photographes sélectionnés, pour la prochaine édition d’Être Bête. Le jury de la résidence, composé de grands noms de la photographie et de l’édition, est présent lors de cette table ronde pour parler de cette approche sensible. Avec : Jean-Luc Monterosso, directeur du Chengdu Contemporary Image Museum (Chine), Grégoire Eloy, photographe, Prix Niepce 2021 et Anne-Sylvie Bameule, éditrice Actes Sud et Dimitri Beck, directeur de la photographie de Polka magazine.

Les intervenants